Charles Jude

charles-jude1-e1329402239101-220x220Danseur étoile de l'Opéra de Paris, Charles JUDE est Directeur du Ballet de l'Opéra de Bordeaux depuis le 1er septembre 1996.

Après des études au conservatoire de Nice, Charles JUDE est engagé sur concours dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris (1972), où il gravit les différents échelons (quadrille, coryphée).

charles-jude-1-220x220Premier danseur en 1975, il remporte la Médaille de Bronze au Concours International de Tokyo avec Florence Clerc. Le 8 juillet 1977, il est nommé Etoile après sa prise de rôle magistrale dans Ivan le Terrible (Youri Grigorovitch). Sa danse allie une fluidité féline (l'Après midi d'un faune, V. Nijinski) au raffinement du style classique (Etudes, H.Lander) qui le prédisposent aux rôles de prince. De 1978 à 1996, il danse les plus grands rôles des ballets classiques (Giselle, Casse-noisette...), et les œuvres des Ballets Russes (Le Spectre de la rose, l'Après-midi d'un faune, Petrouchka...). Mais, il aborde aussi le répertoire des plus grands chorégraphes néoclassiques et contemporains : George Balanchine, Jerome Robbins, Anthony Tudor, Maurice Béjart, Paul Taylor, Merce Cunningham, John Neumeier, Jiri Kylian...

charles-jude-2-220x220Entre 1980 et 1992, il participe régulièrement aux tournées du groupe « Noureev and Friends ». Il se produit également en tant que danseur soliste invité avec le Royal Ballet de Londres, le Ballet de l'Opéra de Vienne, le Ballet du Théâtre de la Scala, le Ballet Royal Danois... Professeur au CNSM de Paris, il enseigne aussi chez Marika Besobrasova à l'Académie de Danse de Monaco.

charles-jude-3-220x220Depuis sa nomination à la direction du Ballet de l'Opéra de Bordeaux en 1996, Charles Jude poursuit sa carrière d'interprète (L'Après-midi d'un faune, Petrouchka, Suite en blanc, Quatre tempéraments...), et se distingue dans la création chorégraphique à travers les relectures des célèbres ballets tels que Casse-Noisette, Giselle, Coppélia, La Belle au bois dormant, le Lac des Cygnes, le Prince de Bois et Don Quichotte.

Charles Jude a reçu le prix Nijinski en 1976 ainsi que le prix Lifar en 1988, il est Chevalier des Arts et des Lettres (1990), Chevalier de la Légion d'honneur (1996), et Officier des Arts et des Lettres (2001).

charles-jude1-300x417